This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.
Accueil/Cabanes en Sarladais/Grolejac Mystery

Grolejac Mystery

Grolejac Mystery

Traditional four (bread-oven) from chalk stones

in the Dordogne near Liabou-haut  (Henk Monster)

Hier soir (19/09/2014), la construction ci-dessous était présentée, lors d’un exposé sur la pierre sèche à Domme par M. Guy Boyer de « La Pierre Angulaire » de la Dordogne. Cette construction semblait une véritable énigme quant à son origine, son utilisation, sa période de construction. Les questions du pourquoi et du comment ne trouvaient pas de réponse. Ce matin je retrouvais la construction sur un site bien connu de partage de photos avec le commentaire mis en sous-titre de cette page. L’auteur de la photo, Henk Monster, présente cet ouvrage comme « un four traditionnel (four à pain) en Dordogne. »

Si la Dordogne possède un petit patrimoine très riche parmi lequel de nombreux fours à pain magnifiques, celui-là fait bien exception. Mais revenons à une explication plus sérieuse, il n’y a là ni four et encore moins de tradition.

Cette œuvre, car c’est bien de cela qu’il s’agit a été réalisée par M. Pascal Fournigault, docteur en Arts Plastiques pour sa thèse de Doctorat sur la Lauze en 1987. Il s’agissait d’une « approche plastique de l’analyse architecturale par l’étude d’un système constructif dans l’architecture vernaculaire rurale du Sarladais ». Cette œuvre, unique en tant qu’Œuvre d’Art Plastique, ne peut pas être assimilée à d’autres ouvrages d’architecture rurale, ni cabane ni guérite ni four.

Si tout cela peut prêter à sourire, nous pouvons quand même nous poser des questions sur le sens de nos responsabilités face à la transmission et à l’importance des mots utilisés…

Lauzes PF

 

By | 2017-09-08T20:11:42+00:00 septembre 20th, 2014|Categories: Cabanes en Sarladais|Tags: |0 Comments

About the Author:

Membre du CERAV (Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Architecture Vernaculaire). Auteur des recensements des constructions à pierre sèche de la commune de Daglan en Dordogne puis de l’ensemble du territoire du canton de Domme entre 1990 et 1995. En février 1993, il créé la Maison de la Pierre Sèche de Daglan en partenariat avec le C.A.U.E. de la Dordogne, le Conseil Régional d’Aquitaine et la Mairie de Daglan. Il quitte la Maison de la Pierre Sèche en avril 1995. Il publie plusieurs monographies sur le patrimoine rural éditées par le CERAV sous la direction de Christian Lassure. Sa passion pour la photographie lui permet d’exposer des clichés d’une ruralité en pleine mutation.

Laissez un commentaire

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.