This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.
Accueil/CERAV/La Garrigue

La Garrigue

LE HAMEAU ABANDONNÉ DE LA GARRIGUE À FLORIMONT-GAUMIER (DORDOGNE) :
OBSERVATIONS SUR LE TERRAIN ET ENQUÊTE CADASTRALE ET ORALE

The deserted hamlet of La Garrigue at Florimont-Gaumier, Dordogne:

evidence from on-site observation, land registries and oral history

Jean-Marc Caron

INTRODUCTION

Le hameau de La Garrigue est menacé de disparaître prématurément pour plusieurs raisons. D’une part des pillages de pierres maîtresses ont eu lieu, d’autre part le hameau est livré à la végétation. On risque de voir ses derniers vestiges disparaître au milieu des broussailles, du lierre et des arbustes qui occuperont rapidement les lieux. Il suffirait d’un gros orage avec des vents violents pour que s’envolent les tuiles des bâtiments déjà très endommagés. J’ai souhaité établir un portrait des lieux en confrontant les données cadastrales aux données sociales et économiques du hameau au XIXe siècle et au début du XXe siècle. J’ai tenté de redonner au hameau sa mémoire en menant une enquête archivistique, en effectuant des observations de terrain et en recueillant des témoignages oraux… (lien du dossier ci-dessous)

http://www.pierreseche.com/hameau_abandonne_la_garrigue.htm


© CERAV
Le 18 septembre 2016 / September 18th, 2016

Références à citer / To be referenced as:
Jean-Marc Caron
Le hameau abandonné de La Garrigue à Florimont-Gaumier (Dordogne) : observations sur le terrain et enquête cadastrale et orale (The deserted hamlet of La Garrigue at Florimont-Gaumier, Dordogne: evidence from on-site observation, land registries and oral history)
http://www.pierreseche.com/hameau_abandonne_la_garrigue.htm
18 septembre 2016

Autres articles de l’auteur

Derniers témoins d’enduits à la chaux à Saint-Cybranet (Dordogne) (Last traces of lime-based rendering at Saint-Cybranet, Dordogne), in Hommage à Michel Rouvière (dir. Christian Lassure), L’architecture vernaculaire, tome 38-39 (2014-2015)

Observations sur les vestiges lithiques agricoles de Bouzic (Dordogne) d’après le cadastre napoléonien (Observations on the agricultural dry stone-built vestiges of Bouzic, Dordogne, in the light of the Napoleonic land register)

Les cabanes de Valojoulx (Dordogne). Enquête orale, cadastrale, archivistique et architecturale (Investigating the stone huts of Valojoulx, Dordogne, through oral history, land registers, archives and architectural analysis)


Un grand merci à Christian Lassure Président du CERAV (Centre d’Études et de Recherches sur l’Architecture Vernaculaire), directeur de publication, pour son soutien et son aide précieuse.

By | 2017-09-18T08:25:46+00:00 mai 15th, 2016|Categories: CERAV|Tags: |2 Comments

About the Author:

Membre du CERAV (Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Architecture Vernaculaire). Auteur des recensements des constructions à pierre sèche de la commune de Daglan en Dordogne puis de l’ensemble du territoire du canton de Domme entre 1990 et 1995. En février 1993, il créé la Maison de la Pierre Sèche de Daglan en partenariat avec le C.A.U.E. de la Dordogne, le Conseil Régional d’Aquitaine et la Mairie de Daglan. Il quitte la Maison de la Pierre Sèche en avril 1995. Il publie plusieurs monographies sur le patrimoine rural éditées par le CERAV sous la direction de Christian Lassure. Sa passion pour la photographie lui permet d’exposer des clichés d’une ruralité en pleine mutation.

2 Comments

  1. Gros francine 22 mai 2016 at 13 h 30 min - Reply

    Grâce à vous nous connaissons mieux nos origines et nos racines ,toutes ma famille est reconnaissante de votre amour pour les veilles pierres et votre disponibilité pour écouter les personnes âgées vous narrer leurs histoires de vie à la Garrigue,je tiens à vous signaler que mon père résider à Saint.pompon où vous avez fait un reportage photos ,mon père habiter la petite maison à côté du porche classée qui appartenait à ma famille et qui appartient maintenant à la commune pour un euro symbolique ,cela a été une rencontre très enrichissante malgré notre réticence à votre premier appel ,ce qui se comprend après la mesenvature de monsieur Milly qui est une personne qui ne pense qu’au profit au détriment de la mémoire des personnes qui vivaient à la Garrigue,encore un grand merci et j’espère que nous resterons en contact pour vous aidez dans vos recherches pour sauver nos racines et suivre votre parcours ,merci,merci et merci

    • Jean-Marc Caron 22 mai 2016 at 14 h 04 min - Reply

      Je vous remercie beaucoup pour votre gentil mot, ça me touche beaucoup. Je ressens cela comme une très belle récompense. Je tenais à vous remercier pour cette monographie dont les souvenirs de votre maman ont été vraiment très enrichissants. Les gens comme M. Milly sont aveuglés par l’appât du gain et n’ont aucune conscience que leurs actes de vandalisme détruisent ce qu’il convient de nommer des monuments historiques, car c’est bien de cela qu’il s’agit.
      J’irai à Saint-Pompon, voir la maison de votre père. C’est moi qui vous remercie, pour vos témoignages et votre confiance. Je vous dis à bientôt. Très cordialement.
      Jean-Marc Caron

Laissez un commentaire

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.