This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

Etude

Etude 2017-09-08T20:11:41+00:00

ETUDE

DOCUMENTATION COMPLEMENTAIRE


 

Canton de Domme

 

Le canton de DOMME se situe dans l’arrondissement de SARLAT en DORDOGNE.
Il réunit 14 communes sur 22055 hectares dont 10542 en forêt.
La population est de 5911 hab.
Le recensement des cabanes, s’il tente à l’exhaustivité n’en demeure pas moins incomplet.
L’espace temps d’une année dont je disposais pour cette réalisation était limité mais permettait cependant d’effectuer un échantillonnage suffisamment précis pour permettre une analyse fine et détaillée.
Ce travail fût remis au CAUE de la Dordogne et au Conseil Régional d’Aquitaine.

 

CONSTRUCTIONS A PIERRE SÈCHE DU CANTON DE DOMME

  1. Cadre Géographique.
  2. Canton de Domme – Découpage administratif.
  3. Abréviations utilisées pour les tableaux
  4. Nombre et Genre.
  5. Nature.
  6. Répartition.
  7. Altitude.
  8. Orientation des entrées.
  9. Orientation des versants.
  10. Plans Int. et Ext. Corrélation.
  11. Largeur des entrées et nature des linteaux.
  12. Hauteurs des entrées.
  13. Hauteur sous voûte et départ d’encorbellement.
  14. H.S.V. et moyenne des surfaces.
  15. Surface.
  16. Ouvertures / Aménagements.
  17. Etat de Conservation.
  18. Tableaux commune par commune

 


I. Cadre Géographique.

Région : Aquitaine
Département : Dordogne
Arrondissement : Sarlat
Canton : Domme

II. Canton de Domme.

14 Communes
 

Communes Habitants Hectares
Bouzic 134 1176
Castelnaud la Chapelle 410 2087
Cénac St-Julien 1002 1987
Daglan 485 1996
Domme (Chef-Lieu) 1032 2490
Florimont-Gaumier 164 905
Grolejac 548 548
Nabirat 277 277
St-Aubin de Nabirat 125 125
St-Cybranet 312 1033
St-Laurent La Vallée 258 1507
St-Martial de Nabirat 520 1493
St-Pompon 462 2740
Veyrines de Domme 220 1143

 

III. Abréviations utilisées pour les tableaux.

Désignation Genre Orientation Plan Linteau Nature Conservation
Cabane Cab
Guérite Gue
Plateau Pla
Vallée Val
Nord N
Est E
Sud S
Ouest O
Nord-Est NE
Sud-Est SE
Sud-Ouest SO
Nord-Ouest NO
Rectangulaire Rec
Circulaire Cir
Carré Car
Demi-Circulaire Demi-Cir
Ovale Ova
Demi-Ovale Demi-Ova
Triangulaire Tri
Trapézoïdal Tra
Pierre P
Bois B
Pierre-Sèche PS
Liant L
Bon B
Moyen My
Mauvais Mv
Ruinée R

 

IV. Nombre et Genre.

Le canton de Domme révèle un nombre de constructions des genres cabanes et guérites assez important notamment dans sa partie Sud. Parmi l’ensemble des constructions existantes, 398 témoins font l’objet de la présente étude. Ces témoins se divisent donc en deux genres et totalisent : 60 guérites et 323 cabanes, le reste étant des constructions dont le genre est indéterminés à cause de leur état de conservation ruiné. Les cabanes représentent 84,3% de l’ensemble des témoins identifiés.


 

V. Nature.

Bâtie à sec Avec liant
315 (86,3%) 50

Les constructions bâties avec liant sont réalisées, suivant les cas, avec de la terre, un mortier bâtard (sable, chaux, ciment) ou un mortier à base de chaux uniquement. La plupart des constructions n’ont pas été enduite sur les murs intérieures des cellules. Toutefois, les témoins qui ont reçu un tel enduit se situe dans un même secteur géographique. Ces enduits sont couverts d’un badigeon de lait de chaux. Nous trouvons sur la commune de Castelnaud la Chapelle plusieurs cabanes dont les moellons sont ainsi enduits.[line]


 

VI. Répartition.

Le canton de Domme est divisé en 14 communes dont les limites administratives constituent le cadre de notre étude. La prospection menée sur le terrain amena la découverte d’une quantité intéressante de témoins sur les communes de Florimont-Gaumier et Bouzic constituant ainsi avec Daglan les communes dont les densités s’avèrent les plus importantes. Vient ensuite la commune de St-Cybranet, puis celle de Castelnaud la Chapelle. Les autres communes sont de densité moyenne à faible, dans l’état actuel des relevés (une prospection soutenue, sur une échéance à long terme, ferait apparaître d’autres constructions). Il s’agissait, pour cette étude, de constituer un catalogue suffisamment riche afin d’affiner notre analyse.


 

VII. Altitude.

Inf.200 201 à 250 Sup. 250
Total 123 198 77

 

Altitude Valeur
MIN 75 Mètres
MOY 220 Mètres
MAX 309 Mètres

Les cabanes relevées se situent dans la moitié supérieure du relief, à une altitude dépassant 200 mètres, dont 198sont comprises dans la fourchette de 200 à 250 mètres et 77 au dessus de 250 mètres. Les autres constructions sont inférieures à 200 mètres dont la plupart sont incluses dans les limites de 150 à 200 mètres. Seuls, 23 témoins sont inférieurs à 150 mètres.


 

VIII. Orientation des entrées.

Orientation Quantité
Nord 27
Est 80
Sud 107
Ouest 15
Nord-Est 29
Sud-Est 79
Sud-Ouest 32
Nord-Ouest 9
Total 378

Les entrées sont orientées au Sud dans 28,3% des cas (107), à l’Est dans 21,2% (80), et au Sud-Est dans 20,9% (79). L’orientation Nord-Ouest est la moins représentée.


 

IX. Orientation des versants.

Sur l’ensemble des constructions, 110 (28,4%) sont situées sur des plateaux ou en situation de plateau (terrain plat). et 8 autres ont été relevées dans des vallées. Le reste des témoins est présent sur tous les terrains aux versants orientés à l’Est, à l’Ouest et au Sud avec une dominante de 73 relevés (18,9%). A noter la présence de 33 constructions (8,6%) sur des versants Nord et 25 au Nord-Est.

Correspondance : La correspondance des entrées avec les versants montre que celle-ci est fréquente pour 31 témoins au Sud, 18 à l’Est et 9 au Nord. Les autres correspondances sont inférieures à ce chiffre. Au total 80 constructions possèdent une entrée dans le sens de l’orientation de versant.
Constat : Une dominante Sud, Est, Sud-Est apparaît tant au niveau des versants occupés que dans l’orientation des entrées. Toutefois, des constructions ont été implantées sur des versants aux orientations moins favorables.


 

X. Plans Int. et Ext.

Plans Ext. Int.
Rec. 107 109
Cir. 145 153
Car. 13 21
D-Cir. 14 9
Ovale 12 33
D-Ovale 4 26
Tri. 1 2
Tra. 5 18
Total 301 371

Nous avons une dominante des plans circulaire intérieurs (153) et extérieurs (145) suivi des plans rectangulaires approchants: intérieurs (109), extérieurs (107). Il faut cependant relativiser ces chiffres car les observations sur les plans intérieurs sont établies sur 70 témoins de plus que sur les plans ectérieurs soit :
– Les plans extérieurs ne peuvent pas être correctement déterminés (dû au mauvais état de l’ensemble).

– Ils se situent dans une muraille ou un tas d’épierrement.

Corrélation

Plans Ext. = Int.
Rec. 74
Cir. 129
Car. 12
D-Cir. 2
Ovale 9
D-Ovale 0
Tri. 0
Tra. 1
Total 227

Nous avons une corrélation entre les plans circulaires intérieurs et extérieurs dans 129 cas relevés suivis des plans rectangulaires approchants pour 74 cas. Une concordance existe également pour 12 témoins de plan carré. Sur l’ensemble des résultats, les plans intérieurs et extérieurs ayant les mêmes formes géométriques, représentent 63,7% de la totalités des constructions 227/398.


 

XI. Largeur des entrées et nature des linteaux.

La largeur des entrées la plus importante se situe dans une fourchette comprise entre 0,5m et 1m pour 244 témoins. Les constructions dépassant 1m sont au nombre de 29. 81 témoins possèdent des linteaux en bois pour 231 qui sont équipés de linteaux en pierre. La longueur moyenne des portées des linteaux en bois est supérieure à celle des linteaux en pierre, sauf quelques rares exceptions, la présence des linteaux en bois se justifie pour une portée importante, supérieurs à 0.80m.


 

XII. Hauteur des entrées.

Un grand nombre de constructions (208) possède des entrées dont la hauteur est supérieurs à 1,50m. Dans l’ensemble des cas de figure, il est nécessaire de se courber ou de baisser la tête pour pénétrer dans les constructions.


 

XIII. Hauteur sous voûte et départ d’encorbellement.

H.S.V. QT. D.E. QT.
<=1 6 Sol = 0 25
>1 et <=2 137 >0 et <=1 116
>2 et <=3 99 >1 et <=2 169
>3 et <=4 39 >2 et <=3 3
>4 et <=5 17 >3 0
>5 et <=6 6 Total 313
>6 1
Total 305

Nous avons une densité importante de constructions dont la hauteur sous voûte est comprise entre 1 et 3 mètres . Les départs d’encorbellement les plus nombreux se situent entre 1 et 2 mètres et les départs inférieurs à 1 mètre sont également nombreux.


 

XIV. H.S.V. et moyenne des surfaces.

A chaque H.S.V. correspond une surface (x)m². Plus la hauteur est importante, plus la moyenne des surfaces correspondantes augmentent. Ceci apparaît dans les cas où toutes les formes géométriques des plans intérieurs et extérieurs sont confondues, ainsi que pour les plans intérieurs circulaires. pour les plans intérieures rectangulaires, l’écart de surface moyenne est plus important que pour les plus circulaires.


 

XV. Surface.

Surfaces Témoins

Srfaces Témoins
<=2 135
>2 et <=4 108
>4 et <=6 45
>6 et <=8 26
>8 et <=10 11
>10 et <=12 6
>12 7
Total 338

La majorité des témoins ont une surface inférieure à 2 m² (135 témoins) et ensuite 108 témoins ont une surface comprise entre 2 et 4 m². Au delà des surface supérieures à 6 m², la quantité des constructions diminue considérablement.


 

XVI. Ouvertures / Aménagements.

Ouvertures Qt Aménagements Qt
0 204 0 194
1 94 1 58
2 21 2 43
3 4 3 26
4 4 4 11
5 1 5 4
6 0 6 1
Total 328 Total 337

La majorité des constructions observées ne possèdent ni ouverture, ni aménagement. La quantité de constructions qui ont plus de deux ouvertures ou plus de trois aménagements est assez faible.


 

XVII. État de Conservation.

Conservation Quantité
Bon 167
Moyen 68
Mauvais 77
Ruiné 73
Total 385

De toutes les données de cette étude, celle-ci ne fait pas appel à l’objectivité de résultats numériques mesurables. J’ai donc repris les mêmes critères que j’avais établis pour Daglan.

-Bon : Aucun élément de détérioration grave est visible.

-Moyen : Une ou plusieurs détérioration apparaissent (fractures sur linteaux, voûte, murs etc…)

Mauvais : Une ou plusieurs parties sont détériorées.

Ruinée : Absence de voûte, souvent il ne reste que la base des murs.


 

IX. Exemple.

Données extraites du tableau de Bouzic pour 1 construction N° 241006332

Fiche Signalétique ID Commune Commune Zone Altitude Genre Nombre de Cellule(s) Orientation Versant Orientation Entrée Plan Extérieur Plan Intérieur Hauteur sous Voûte
241006332 63 Bouzic A32 250 Cab 1 Pla Sud Cir Cir 6,2

Départ Encorbellement Ouverture(s) Entrée Largeur Entrée Hauteur Linteau Nature Surface Conservation Aménagement
2,05 2 0,8 1,66 Pierre Liant 11,46 Bon 3
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.